Un pays


Ikkurina

Trois passions

Plaisirs de la table

Plaisirs de la table

Chantier
  • Bâtiment et matériaux

Gestion

Sciences de Gestion

Retour à la page d'accueil

J'ai lu en 2008



« 300 décisions pour changer la France » par la Commission pour la libération de la croissance française présidée par Jacques Attali – ISBN 978-2-84-563-373-5
Cet ouvrage a fait un tel ramdam en début d’année qu’il était difficile de ne pas le lire, ne serait ce que pour avoir un avis impartial. Comme d’habitude, le contenu de l’ouvrage n’avait aucun rapport avec ce que la presse en a rapporté. Comme d’habitude, certaines organisations ont réagies sur des points de détails en interprétant le texte. L’ouvrage contient énormément d’idées applicables et intelligentes. D’autres le sont moins…
A vous de vous faire votre propre idée.


« Le miroir de Satan » de Graham Masterton – ISBN 2-266-03986-5
Roman réinterprétant l’apocalypse selon St Jean. Ce roman rappelle que Lewis Carroll était un féru de démonologie et part du principe que « Alice au pays des Merveilles » est un message à double sens commentant la future apocalypse. Il est vraiment indispensable de lire ce conte enfantin avant d’aborder ce roman. Très bon roman, très prenant. Vous ne regarderez plus jamais vos miroirs de la même façon.


« Tartuffe » de Molière – ISBN 2-290-33709-9
Classique des classiques. Sans commentaires.


« Code Da Vinci : l’enquête » de Marie-France Etchegoin et Frédéric Lenoir – ISBN-2-221-10405-6
Ce texte commente le roman de Dan Brown en jetant un jour différent sur les références symboliques, religieuses, artistiques et historiques qu’utilise cet auteur. A lire si vous avez déjà lu le « Da Vinci Code ».


« Le baiser de Qumrân » de Frédérique Jourdaa – ISBN-2-84563-268-1
La partie historique de la vie de Jésus est à peu prés connue. Mais sans conteste elle ne devait rien à voir avec celle de Yesu, le héros de ce roman. J’ai vraiment peiné pour pouvoir finir ce roman. A oublier.


« Mr Brown » d’Agatha Christie – ISBN-978-2-7024-2188-8
Un classique du roman policier. Si vous voulez changer votre façon de regarder « les petits messieurs gris », ceux qui n’ont rien de distinctif.


« La momie » de Anne Rice – ISBN-2-266-04826-0
En tant qu’amateur du jeu « Vampire », j’avais lu en 2007 « Entretien avec un vampire » et « Lestat le vampire »  que j’avais adoré. Anne Rice a toujours la même plume. Excellent roman.


« Les chants de Maldoror » du Comte de Lautréamont
J’avais acheté ce livre en 1995 et avait pris plaisir à sa lecture. La relecture a été tout aussi intéressante. Le mouvement surréaliste est né en réaction aux horreurs de la première guerre mondiale. C’est en tout cas ce que mes professeurs de Français m’ont appris tout au long de ma scolarité. Alors comment expliquer que ce texte ait été rédigé en 1868, soit prés de 50 ans trop tôt?


« Le courage du bon sens » de Michel Godet- ISBN-978-2-7381-1798-4
Michel Godet est professeur au CNAM, titulaire de la chaire de prospective industrielle. C’est un personnage captivant, un brin provocateur. Outre le fait d’avoir suivi ces cours en tant qu’auditeur (le nom que l’on donne aux étudiants au CNAM), j’ai assisté à quelques unes de ces interventions en public et j’enregistre la plupart de ces passages à la télévision. Le texte commence sur les mots « Honte, colère et espoir ». A lire et à mettre en perspective avec le rapport Attali, pour construire l’avenir autrement.


« Le cadre commercial existe-t-il ? » par Christine Coutant, édité par l’Institut des Cadres Supérieur de la Vente, «école de commerce du CNAM
Régulièrement, mon ancienne école sort des opuscules sur des sujets liés au management commercial. A chaque fois intéressant.


« Le chêne et le Veau » d’Alexandre Soljenitsyne
J’avais lu il y a quelques années « L’archipel du Goulag » et avait regretté de ne pas avoir assez de recul pour comprendre l’auteur. Les mémoires de Soljenitsyne éclairent effectivement l’ensemble des textes qu’il a écrit avant son exil. Passionnant.


« Et puis après… » de Françoise Dorin – ISBN- 2-266-15973-9
Pour la fin de l’été je pensais qu’un roman léger me permettrait de finir de me vider l’esprit avant une reprise que j’attendais chargée. Léger, le roman l’était. Tellement léger, que je l’ai trouvé vide. Si j’avais été une jeune adolescente, il aurait pu m’intéresser. Et encore.


« Les rivières pourpres » de Jean Christophe Grangé – ISBN- 2-253-17167-0
Aprés « Et puis après… », il me fallait quelque chose à l’atmosphère un peu plus lourde. Ce roman, bien mené a tout à fait rempli son rôle. Après avoir vu le film, le dénouement était connu. Mais le livre vaut tellement plus que le film. Convaincu.


« Diriger et motiver » de Nicole Aubert – ISBN -2-7081-3377-2
Ce texte fait partie de la poignée de livres de management que je lis dans l’année. Il est toujours intéressant de lire les méthodes les plus diverses. Par ailleurs ce livre est très bien conçu.


« Le principe de Peter » par LJ Peter et R Hull – ISBN-2-253-00593-2
Tout le monde en a parlé mais personne ne l’a lu. C’est maintenant chose faitepour moi.
Le principe est de considérer que chaque employé tend à s’élever dans l’organisation jusqu’à l’atteinte de son niveau d’incompétence. Si l’employé ne progresse plus c’est qu’il est devenu incompétent pour le poste qu’il occupe. Ce qui explique pourquoi tout va si mal…
Ecrit sur un ton humoristique, ce texte est un pur bijou qu’il faut absolument lire avant de se poser la question fatidique : et moi, où en suis je?


« Le dernier match » de John Grisham – ISBN- 978-2-266-17277-6
Comme à son habitude ce romancier américain est efficace. Aucune personne de quarante ans ayant pratiqué un sport a un niveau correct ne pourra sortir indemne de ce roman. Comment ne pas s’identifier à l’un de ces héros ? Ce roman fait du mal à l’égo, oblige à se poser des questions sur ce que nous avons fait du don que nous avions. Aîe !


« Les secrets du marketing viral » de Seth Godin – ISBN-2-84-001-284-7
Depuis « La vache pourpre», le livre qui m’a fait découvrir ce consultant américain chauve et charismatique, je me procure régulièrement les livres qu’il prépare. Ce livre, même s’il ne révèle rien de nouveau en terme de buzz à l’avantage de structurer la méthode. Intéressant comme toujours !

Retour à la page d'accueil