Un pays


Ikkurina

Trois passions

Plaisirs de la table

Plaisirs de la table

Chantier
  • Bâtiment et matériaux

Gestion

Sciences de Gestion

Retour à la page d'accueil

Se protéger du radon... et des laines minérales

Le radon


Il y a eu le scandale de l’amiante. Il y aura probablement le scandale du radon.

Ce gaz radioactif cancérogène pulmonaire (naturellement présent dans l’atmosphère) se retrouve fréquemment à des doses importantes dans les milieux clos et les pièces humides.


Il fait partie déjà l’objet de mesures règlementaires incitatives qui visent à en limiter l’exposition auprès des populations.


Les terres granitiques et volcaniques étant les premières sources de radon, une trentaine de départements français (essentiellement en Bretagne, dans le massif central, dans l’Est de la France et en Corse) sont particulièrement exposées.


Heureusement, des solutions efficaces existent. La première d’entre elles consiste à s’assurer de l’étanchéité de la dalle en contact avec le sol. La seconde consiste à s’assurer que la ventilation prend en compte ce genre de problématique.


Parallèlement à cela le CSTB est en train de valider l’intérêt de mettre en légère dépression le sous œuvre du bâtiment. Cette technique limiterait grandement le transfert de radon venant du sol.


Les laines minérales


De son côté l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement de Travail (plus connu sous le nom d’AFSSET) a remis un rapport en Mai 2009 relatif aux laines minérales qui attire l’attention sur l’exposition des professionnels aux laines minérales supérieur de 10% à la valeur française admise.


Elle recommande notamment que des mesures de prévention soient prises avec la réduction des émissions de fibres pour empêcher ainsi leur diffusion dans l’environnement. Elle recommande également que soit mis en place un label d’émissivité en composé organique volatile (COV).


Comme le rappelle Wikipédia au sujet des COV :

« Les COV ont un impact direct sur la santé. Plusieurs normes de la qualité de l’air ont été établies dans le passé afin de protéger les humains face aux différents polluants atmosphériques pouvant nuire à la santé. Dans ce combat, l’exposition à des vapeurs de benzène fut associée directement à la leucémie. Puis, les effets cancérigènes du 1,3-Butadiène ont été apportés. »


Un autre point à surveiller !




Dernière mise à jour: le 01/09/2010


Retour à la page d'accueil